Les chroniques d'AtoutLire

06 novembre 2018

Le corbeau de Henri- George Clouzot

Il pleut des lettres anonymes sur le petit village de Saint-Robin et, comme l’annonce le narquois Dr Vorzet, « Quand ces saloperies se déclarent, on ne sait pas où elles s’arrêtent… » Tourné en 1943, le deuxième film de Clouzot fut honni de tous. Cette foire à la ­délation ne pouvait que déplaire aux résistants et,  très loin de célébrer le travail, la famille et la patrie, elle n’était pas non plus du goût de Vichy. Clouzot explore ans ce film sombre, la noirceur de l’âme humaine avec quelques zones de... [Lire la suite]
Posté par pascalequiviger à 13:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 novembre 2018

Avis de carobookimdraw

Un réel coup de cœur pour cette auteure !! Une plume qui est à l’aise avec plusieurs genres littéraires (aussi bien romantique que policier ), une plume qui nous émeut, qui nous fait rire mais aussi qui nous surprend. Et l’humour, qui égaye ces histoires, est vraiment excellent !! Subtile mais efficace ! Vraiment chapeau bas à vous Madame, j’ai pris plaisir à découvrir votre livre !!    Le thème central (les 5 minutes) est présent dans toutes les histoires, sans jamais se répéter. Ce sont des histoires... [Lire la suite]
Posté par pascalequiviger à 19:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2018

les lectures de Meuraie

Dans ce livre, de nombreuses petites nouvelles avec pour seul lien … 5 minutes. Ces 5 minutes qui ont changé la vie des protagonistes, qu’elles soient heureuses ou malheureuses. Ces 5 minutes que l’on prend le temps de vivre ou au contraire, qui sont happées par le quotidien. Je ne suis pas très fan des nouvelles de manière générale. Je trouve que c’est trop court pour entrer dans une histoire et pour bien cerner les personnages. Celles-ci se lisent bien et d’une longueur acceptable mais une fois de plus, les différents récits et... [Lire la suite]
Posté par pascalequiviger à 16:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2018

"la vérité" de Clouzot

  Dominique Marceau est accusée d'avoir tué avec préméditation son amant, Gilbert Tellier, un musicien de talent par ailleurs fiancé à sa soeur, Annie. Devant le jury d'assises, Dominique se défend alors que tout l'accuse : son enfance difficile, ses moeurs libres. Dominique s'est mis en tête de séduire Gilbert pour ennuyer sa soeur, la trop sage et studieuse Annie. Puis, devenue la maîtresse de Gilbert, elle s'est laissée prendre au piège de l'amour-passion. Henri-Georges Clouzot a puisé son inspiration dans un faits divers... [Lire la suite]
Posté par pascalequiviger à 16:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 octobre 2018

Les yeux sans visage (1960) de Georges Franju

  Acteurs: Pierre Brasseur, Alida Valli, Edith Scob, Claude Brasseur Pour reconstruire le visage de sa fille défigurée par un accident de voiture, le docteur Genessier kidnappe des jeunes femmes afin de pratiquer une greffe de visage… Les yeux sans visage est le deuxième long métrage de Georges Franju, après plus d’une douzaine de courts métrages réalisés sur dix ans. Il est considéré aujourd’hui comme l’un des classiques du film d’épouvante, un genre quasiment absent du cinéma français de... [Lire la suite]
Posté par pascalequiviger à 09:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 octobre 2018

SANDRINE ET SES LECTURES

Cinq minutes par Sandrine et ses lectures Ce livre est en réalité un recueil de 17 nouvelles qui ont toutes pour thème commun le temps, et en particulier cinq minutes. Elles sont toutes très différentes et ont une référence au temps qui est appréhendée différemment. À travers ces 17 nouvelles, l’on se rend compte que cinq minutes ne représentent pas cinq fois une minute, ce qui est très peu dans une vie. C’est en réalité un laps de temps suffisant pour bouleverser une vie. Prendre une décision, décider de pardonner ou pas, rater... [Lire la suite]
Posté par pascalequiviger à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 octobre 2018

MON AMOUR DE LECTURE

Avis de "Cinq minutes" par "Mon amour de lecture" Je voudrais encore une fois remercier l’auteure de ce récit de m’avoir permis de le lire et d’apporter aujourd’hui mon avis sur son histoire. Je voudrais également remercier le site Simplement de mettre en relation auteurs et chroniqueurs afin de partager tous ensemble autour de ces histoires.   Comme vous le savez, je lis de plus en plus de nouvelles, particulièrement dans le cadre de services presses car c'est un genre que j'apprécie de plus en plus et que j'ai appris à... [Lire la suite]
Posté par pascalequiviger à 17:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 octobre 2018

Adieu Monsieur Charles

      Le grand Charles Aznavour nous a quitté le 01 Octobre 2018 à Mouriès à l’âge de 94 ans. Il s’était fait la promesse de vivre un siècle mais le Dieu Thanatos a malheureusement devancé cette date butoir. Pour ce jeune Arménien exilé qui ne s’aimait pas, qui se trouvait peu séduisant et trop maigre, tout a basculé en 1946 avec sa rencontre avec une certaine Edith Piaf. Avec sa gouaille costumière, elle l’avait surnommé « Le Génie Con » car elle avait décelé l’immense talent qui allait plus tard le... [Lire la suite]
Posté par pascalequiviger à 22:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 septembre 2018

TOI LE VENIN de Robert Hossein

Synopsis : Une nuit, alors qu'il flâne dans les rues de Nice, Pierre Menda est accosté par une jeune femme blonde au volant d'une Cadillac. La séduisante créature, dont le visage reste dans l'ombre, invite Pierre à monter, se donne passionnément à lui puis lui colle le canon d'un revolver sur la tempe et lui ordonne de descendre. Tandis qu'il s'éloigne, elle tente de l'écraser. Pierre échappe de justesse à la mort. Furieux, il a le réflexe de noter le numéro de la voiture. Une rapide enquête le mène aux abords d'une grande demeure... [Lire la suite]
Posté par pascalequiviger à 23:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 septembre 2018

Le Septième Juré 1961 Un film signé George Lautner

Par un chaud dimanche de septembre, Duval, un pharmacien sans histoire de Pontarlier, cédant à une soudaine pulsion, se jette sur une jeune femme qui prenait un bain de soleil seins nus sur les berges d'un lac. Celle-ci hurle et il l'étrangle. L'amant de la jeune femme, Sylvain Sautral, est accusé du meurtre. Mais voilà que Duval est nommé juré aux assises qui doivent juger le jeune homme. Duval interviendra de nombreuses fois durant le procès afin d'éclaircir les circonstances de l'assassinat, et permettra l'acquittement de... [Lire la suite]
Posté par pascalequiviger à 14:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :