Cinq minutes par Sandrine et ses lectures

Ce livre est en réalité un recueil de 17 nouvelles qui ont toutes pour thème commun le temps, et en particulier cinq minutes.

Elles sont toutes très différentes et ont une référence au temps qui est appréhendée différemment.

À travers ces 17 nouvelles, l’on se rend compte que cinq minutes ne représentent pas cinq fois une minute, ce qui est très peu dans une vie. C’est en réalité un laps de temps suffisant pour bouleverser une vie.

Prendre une décision, décider de pardonner ou pas, rater sa vie, changer de vie, trouver ou pas l’amour ou l’amitié, vivre l’impensable et l’inacceptable, réaliser que les 5 dernières minutes d’une longue période de 90 minutes sont les plus décisives, vivre le pire, et le meilleur, connaître la véritable personnalité de quelqu’un que l’on côtoie depuis des années, dire adieu, être heureux ou malheureux. Toutes ces possibilités... et cinq minutes seulement à chaque fois...

Ces cinq minutes sont vécues par des hommes et des femmes, de tous âges et de tous milieux.

Il ressort de ces histoires toutefois beaucoup de pessimisme, de peurs et de tristesse même si des fins heureuses existent et heureusement.

J’ai particulièrement aimé les deux nouvelles qui vont de pair avec deux autres. Raconter la même histoire de deux points de vue antagonistes est un exercice de style difficile mais très bien réussi.

L’auteure s’amuse également avec les mots, qu’elle aime. Et cela se sent.

Merci à Pascale Marie Quiviger pour sa confiance en moi.

#cinqminutesetsiellesfaisaientladifference #pascalemariequiviger #merci #simplementpro

L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte